Unsere Website ist nicht für deine Browserversion optimiert.

Seite trotzdem ansehen

Stopper enfin l’explosion des coûts et des primes !

20 mai 2022 – L’augmentation des primes d’assurance maladie est depuis des années l’une des préoccupations majeures de la population suisse. Mais personne ne veut faire d’économies. L’initiative du Centre pour un frein aux coûts sera enfin débattue pour la première fois au Conseil national lors de la session d’été. Le groupe parlementaire du Centre. Le Centre.PEV attend du Parlement qu’il prenne enfin ses responsabilités, qu’il soutienne l’initiative ou au moins un contre-projet efficace.

La hausse des primes devient insoutenable

Nous avons l’un des meilleurs systèmes de santé au monde. Des professionnels compétents font chaque jour de leur mieux pour aider dans des circonstances difficiles. Mais notre système de santé est au bord de l’effondrement financier. Les coûts de la santé et les primes augmentent de manière effrénée. « Au cours des dix dernières années, le poids des primes sur les revenus n’a cessé d’augmenter, alors que les salaires et les rentes n’évoluent presque pas », souligne le Conseiller national Benjamin Roduit.

Au cours des dix dernières années, le poids des primes sur les revenus n'a cessé d'augmenter, alors que les salaires et les rentes n’évoluent presque pas
Benjamin Roduit
Conseiller national (VS)

Les solutions existent, mais elles ne sont pas appliquées

Pourtant, personne ne veut faire d’économies. Ni les médecins, ni l’industrie pharmaceutique, ni les hôpitaux, ni les cantons. Les partis de gauche et de droite refusent de prendre leurs responsabilités et ne sont pas prêts à s’entendre sur des solutions concrètes et connues. C’est la population qui en fait les frais en payant des primes toujours plus élevées. Nous devons enfin maîtriser la hausse continue des coûts de la santé. C’est la seule façon d’éviter une médecine à plusieurs vitesses. « Notre initiative est essentielle pour exercer une pression politique, car les solutions qui sont sur la table pour lutter contre les inefficacités et le gaspillage sont constamment bloquées », déclare le Vice-président du Centre Charles Juillard

Notre initiative est essentielle pour exercer une pression politique, car les solutions qui sont sur la table pour lutter contre les inefficacités et le gaspillage sont constamment bloquées.
Charles Juillard
Vice-président Le Centre Suisse, Conseiller aux États (JU)

Pour une réforme LPP équitable et socialement équilibrée

Le groupe du Centre a également discuté de la réforme de la LPP. La réforme du 2e pilier est nécessaire pour maintenir la stabilité de notre prévoyance vieillesse et la qualité des prestations. Toutefois, nous avons besoin de contreparties sociales, afin de compenser la baisse du taux de conversion minimal. Les propositions de la CSSS-E vont dans la bonne direction. L’essentiel est que la réforme prévoie des mesures équitables pour les bas salaires, en particulier pour les femmes.

Semblables événements

Événement Date Localité

Contenus semblables

Personne de contact

Engage-toi