Notre site Web n'est pas optimisé pour la version de votre navigateur.

Voir la page de toute façon

L’initiative « frein aux coûts » enfin soumise au peuple !

31 janvier 2024 – Le moment est enfin venu ! Le Conseil fédéral a fixé aujourd’hui la date de votation pour notre initiative sur le frein aux coûts. Le peuple pourra enfin voter le 9 juin sur notre initiative « pour un frein aux coûts de la santé ». Avec notre initiative, nous mettons tous les acteurs du système de santé face à leurs responsabilités pour freiner durablement l’explosion des coûts sans perte de qualité.

L’augmentation des primes d’assurance maladie n’en finit pas et reste la principale préoccupation de la population suisse. Celle-ci menace de plus en plus le porte-monnaie de la classe moyenne et des familles, qui doivent déjà faire face à la hausse des prix de l’électricité et des loyers. Pendant trop longtemps, des acteurs tels que les cantons, les hôpitaux, les médecins, les caisses maladie ou l’industrie pharmaceutique se sont contentés de se rejeter mutuellement la responsabilité de l’explosion des coûts. « Il est temps que tous les acteurs de la santé prennent leurs responsabilités pour freiner l’explosion des coûts. Ce sont les assurés qui font les frais de cette situation de blocage ! », déclare le conseiller national Benjamin Roduit.

Il est temps que tous les acteurs de la santé prennent leurs responsabilités pour freiner l'explosion des coûts. Ce sont les assurés qui font les frais de cette situation de blocage !
Benjamin Roduit
Conseiller national (VS)

Freiner l’explosion des coûts de la santé pour réduire les primes

Le secteur de la santé est aujourd’hui le seul endroit où les acteurs peuvent fixer et déterminer eux-mêmes le prix. « L’obligation d’agir est essentielle pour que tous les acteurs de la santé assument enfin leur responsabilité dans l’évolution des coûts. Des marges existent sans toucher ni aux prestations, ni à la qualité des soins », ajoute le conseiller national Vincent Maitre, membre de la présidence du Centre Suisse. Les mesures efficaces pour réduire les coûts sont connues depuis longtemps et ont été résumées dans un rapport d’experts mandaté par la Confédération. Aujourd’hui, il serait déjà possible d’économiser 20% des coûts sans perte de qualité, ce qui représente 6 milliards de francs par an !

L’obligation d’agir est essentielle pour que tous les acteurs de la santé assument enfin leur responsabilité dans l'évolution des coûts. Des marges existent sans toucher, ni aux prestations, ni à la qualité des soins
Vincent Maitre
Membre de la présidence du parti, Conseiller national (GE)

Notre initiative « Pour un frein aux coûts » montre la voie à suivre pour imposer une prise de conscience des coûts dans le secteur de la santé en s’attaquant à la racine du problème. Le frein aux coûts fonctionne de la même manière que le frein à l’endettement de la Confédération, qui a fait ses preuves Si les coûts de la santé augmentent chaque année de 20% de plus que les salaires, la Confédération doit prendre des mesures en collaboration avec tous les acteurs du système de santé afin de réduire les coûts de la santé.

La lutte contre la croissance effrénée des coûts est le seul moyen de freiner durablement la hausse des primes. Avec notre initiative sur le frein aux coûts, nous montrons la voie à suivre pour que tous les acteurs de la santé contribuent à freiner efficacement l’explosion des coûts.

Nous nous engagerons pleinement en faveur de cette solution ciblée, pour que tout le monde puisse continuer à compter sur des soins médicaux de qualité, abordables et accessibles.

Contact

Engage-toi