Unsere Website ist nicht für deine Browserversion optimiert.

Seite trotzdem ansehen

Un Oui à notre sécurité et à la libre circulation en Europe

15. mai 2022 – Le 3xOUI correspond aux recommandations de vote du Centre. Nous saluons l’acceptation par le peuple de la poursuite de la participation de la Suisse au développement de Frontex. Cela marque notre solidarité vis-à-vis de nos partenaires européens et contribuera à renforcer notre propre sécurité. Nous nous réjouissons également du oui à la modification de la Loi sur la transplantation. Le consentement présumé permettra d’augmenter les dons d’organes, tout en préservant la liberté de choix individuelle. Le Centre salue également l’acceptation de la modification de la Loi sur le cinéma (Lex Netflix). Elle permettra de renforcer la création cinématographique suisse avec des retombées positives sur l’ensemble de notre place économique.

« Le débat des dernières semaines a permis de montrer que la participation de la Suisse à Frontex est nécessaire. C’est à la fois une question de solidarité européenne et une contribution précieuse à notre propre sécurité », déclare Charles Juillard, Conseiller aux Etats et Vice-président du Centre. Le débat des dernières semaines a également montré que la question des push-back et du respect des droits humains était prise très au sérieux, mais que la sortie de la Suisse de Frontex ne résoudrait absolument pas cette question. « Le respect des droits humains doit être garanti et je me réjouis que les réformes puissent être menées avec la participation de la Suisse », poursuit Charles Juillard.

Le débat des dernières semaines a permis de montrer que la participation de la Suisse à Frontex est nécessaire. C'est à la fois une question de solidarité européenne et une contribution précieuse à notre propre sécurité
Charles Juillard
Vice-président Le Centre Suisse, Conseiller aux États (JU)

La modification de la Loi sur la transplantation adoptée

En disant oui à la modification de la Loi sur la transplantation, le peuple s’est prononcé en faveur de la solution du consentement présumé. Celle-ci permettra d’augmenter les dons d’organes en Suisse et de réduire le temps d’attente des personnes qui ont besoin d’une transplantation. « C’est un signal très positif pour toutes ces personnes qui sont en attente d’une transplantation et qui n’y ont pas accès, tout simplement parce qu’il n’y a actuellement pas assez de donneurs », déclare le Conseiller national, Vincent Maitre. Le débat des dernières semaines a clairement montré que le don d’organes restera encore un acte volontaire à l’avenir. « Chaque personne conservera sa liberté de choix et pourra indiquer si elle ne souhaite pas faire don de ses organes », souligne Vincent Maitre.

C'est un signal très positif pour toutes ces personnes qui sont en attente d'une transplantation et qui n'y ont pas accès, tout simplement parce qu’il n'y a actuellement pas assez de donneurs
Vincent Maitre
Membre de la présidence du parti, Conseiller national (GE)

Renforcement de la création cinématographique nationale  

Avec le oui à la nouvelle Loi sur le cinéma (Lex Netflix), les plateformes de streaming comme Netflix, Amazon ou Disney+ seront obligées d’investir à l’avenir quatre pour cent de leurs recettes dans la création cinématographique suisse. Cela renforcera l’industrie cinématographique nationale et profitera à l’ensemble de notre place économique. « Ces nouveaux investissements renforceront la compétitivité des productions helvétiques avec des retombées sur l’industrie du cinéma, le tourisme et les communes en tant que lieux de tournage », souligne la Conseillère nationale, Marie-France Roth Pasquier.

Ces nouveaux investissements renforceront la compétitivité des productions helvétiques avec des retombées sur l’industrie du cinéma, le tourisme et les communes en tant que lieux de tournage
Marie-France Roth Pasquier
Membre de la présidence du parti, Conseillère nationale (FR)

Contenus semblables

Engage-toi