Unsere Website ist nicht für deine Browserversion optimiert.

Seite trotzdem ansehen

Soutenir le système de santé et maintenir la cohésion de la société

10 décembre 2021 – Lors de la séance d’aujourd’hui, le Conseil fédéral a mis en consultation de nouvelles mesures de lutte contre la pandémie. En raison de l’augmentation continue du nombre de cas, le Conseil fédéral envisage désormais l’introduction de la 2G ou 2G+. Le Centre soutient la démarche de mise en consultation d’étapes supplémentaires, tout en s’inquiétant de leurs impacts sur la cohésion de la société. Le Centre salue également la réintroduction de la gratuité des tests.

Les deux variantes proposées par le Conseil fédéral exigent des restrictions supplémentaires de la part de la population déjà vaccinée et guérie. Cependant, la 2G et la 2G+ excluent – plus qu’auparavant – la population non vaccinée de la participation à la vie sociale. « Tout en comprenant la démarche du Conseil fédéral, nous observons avec inquiétude l’impact que ces mesures pourraient avoir sur la cohésion de la Suisse », déclare Charles Juillard, Vice-président du Centre. « Le Centre mettra tout en œuvre pour s’engager en faveur de la compréhension mutuelle, du respect et de la solidarité », poursuit Charles Juillard.

Tout en comprenant la démarche du Conseil fédéral, nous observons avec inquiétude l'impact que ces mesures pourraient avoir sur la cohésion de la Suisse
Charles Juillard
Vice-président Le Centre Suisse, Conseiller aux États (JU)

Garantir à tous les patients l’accès aux traitements et aux soins nécessaires 

Notre objectif premier reste d’éviter une surcharge du système de santé. Pour Le Centre, il est donc essentiel que le Conseil fédéral et les gouvernements cantonaux prennent maintenant les mesures nécessaires pour soutenir le personnel de santé dans cette situation difficile. « Toutes les mesures indispensables pour garantir l’accès de l’ensemble des patients au traitement et aux soins dont ils ont besoin, doivent être prises par la Confédération et les cantons », poursuit Charles Juillard. 

 

Préparation correcte pour la mise en œuvre de tests gratuits et d’autres mesures nécessaires 

Avec les deux variantes mises aujourd’hui en consultation, le Conseil fédéral démontre qu’il est prêt à agir et à se préparer à un contexte épidémiologique qui dégraderait encore davantage la situation dans les unités de soins intensifs. Dans l’intervalle, les cantons restent toutefois responsables de prendre des mesures spécifiques et adaptées au niveau local. Le Centre salue, en outre, le fait que le Conseil fédéral se prépare d’ores et déjà à mettre en œuvre la gratuité des tests. Cette demande a été introduite par Le Centre au Parlement. 

Engage-toi