Notre site web n'est pas optimisé pour la version de votre navigateur.

Voir la page de toute façon
Toggle Grid

Soulager l’économie, sans oublier la classe moyenne

En plus de préparer les affaires pour la prochaine session d’automne, le Groupe du Centre. Le Centre – PEV s’est concentré sur les nombreux projets fiscaux qui occuperont ces prochains temps l’agenda politique. L’objectif du Centre est clair : l’économie doit être soulagée autant que possible – notamment dans l’esprit d’une reprise nécessaire après la pandémie de coronavirus. Cependant, le Groupe du Centre attache une grande importance à ce que la classe moyenne ne soit pas oubliée.

Le Groupe du Centre. Le Centre – PEV s’est retrouvé à l’occasion d’une réunion de deux jours dans le canton de Fribourg. Outre les nombreuses affaires pour la prochaine session d’automne, les différents projets fiscaux ont également occupé une place centrale. Le Groupe du Centre est unanime : l’économie a besoin de soutien après la pandémie et doit être soulagée autant que possible. Le maintien et la création de nouveaux postes de travail sont importants et pertinents : le Groupe du Centre accepte les allègements fiscaux dans des limites raisonnables. Il est toutefois important de ne pas oublier la classe moyenne et sa charge fiscale. Le Groupe du Centre attend du Parlement qu’il soutienne non seulement les solutions en faveur de l’économie, mais aussi de la classe moyenne.

Allègement pour la classe moyenne

Avec l’abolition de la valeur locative, le changement de système de l’imposition de la propriété du logement devrait enfin se concrétiser. La Suisse affiche un des taux d’endettement privé les plus élevés au monde. Le système actuel pénalise la réduction de la dette privée par l’amortissement des hypothèques. Le Groupe du Centre est en faveur de l’abolition de la valeur locative. Dans le même temps, les déductions fiscales pour les intérêts de la dette doivent être radiées. Cela mettra un terme à la pénalisation fiscale de la réduction de la dette privée. Les cantons peuvent en revanche continuer à accorder des déductions pour les économies d’énergie et la protection de l’environnement.
L’augmentation des déductions pour la garde des enfants à l’extérieur de la famille dans le cadre de l’impôt fédéral direct ne suscite aucune controverse au sein du Groupe du Centre. De nombreux cantons appliquent d’ores et déjà des déductions plus élevées.
En outre, le Groupe du Centre continuera à faire campagne en faveur de l’abolition de la pénalisation du mariage.

À l’occasion de ces assises de deux jours, le groupe a également échangé avec Isabelle Chassot, candidate fribourgeoise au Conseil des États, ainsi qu’avec les candidats au Conseil d’État. Le Groupe du Centre souhaite à Isabelle Chassot une campagne couronnée de succès en vue de l’élection de remplacement du 26 septembre.

Personne de contact

Engage-toi

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience utilisateur.

Accepter