Unsere Website ist nicht für deine Browserversion optimiert.

Seite trotzdem ansehen

Pouvoir d’achat – Les motions portées par Le Centre adoptées !

21 septembre 2022 – Le Conseil national a adopté les propositions du Centre et du PS visant à renforcer le pouvoir d’achat. Les deux motions demandent une adaptation immédiate des rentes à la hausse des prix et une contribution fédérale extraordinaire à la réduction des primes maladies. Ces deux motions permettent de mettre en place des solutions ciblées et efficaces pour soutenir le pouvoir d’achat des personnes les plus touchées par l’augmentation des prix. Mais ce soutien doit maintenant être confirmé par le Conseil des États, qui se penchera sur les motions lundi prochain.

« Les retraités souffrent particulièrement de la diminution du pouvoir d’achat », déclare le Conseiller national Sidney Kamerzin.  Avec notre motion sur l’adaptation immédiate des rentes AVS au renchérissement, nous aidons rapidement et de manière efficace les personnes à la retraite qui ont des petits revenus et qui sont particulièrement impactés par la hausse des prix. Les bénéficiaires de rentes AI et de prestations complémentaires en profiteront également. « Notre responsabilité, c’est d’agir dès maintenant ! », poursuit Sidney Kamerzin.

Les retraités souffrent particulièrement de la diminution du pouvoir d'achat. Notre responsabilité, c'est d'agir dès maintenant !
Sidney-Hervé Kamerzin
Conseiller national (VS)

« Il ne s’agit pas uniquement d’augmentation des prix de l’énergie. L’augmentation des primes d’assurance maladie pèse également de plus en plus sur les familles et la classe moyenne. Il est donc nécessaire de procéder à des adaptations temporaires et à court terme de l’allègement des primes individuelles pour l’année à venir », déclare le Président du Groupe du Centre, Philipp Matthias Bregy.

Il ne s’agit pas uniquement d’augmentation des prix de l’énergie. L’augmentation des primes d’assurance maladie pèse également de plus en plus sur les familles et la classe moyenne.
Philipp Matthias Bregy
Membre de la présidence du parti, Conseiller national (VS), Président du Groupe Le Centre au Conseil National

L’attitude de refus du Conseil fédéral est incompréhensible

Pour Le Centre, il est incompréhensible que le Conseil fédéral ne veuille rien entreprendre face à la hausse des prix, à la crise énergétique et à l’explosion des coûts de la santé. « Lors de la pandémie, la Confédération a aidé les entreprises et la population. Elle a montré qu’elle pouvait le faire quand elle le voulait. Il est incompréhensible que le Conseil fédéral refuse d’aider les entreprises et la population dans la situation actuelle », déclare le Président du Centre, Gerhard Pfister.

Lors de la pandémie, la Confédération a aidé les entreprises et la population. Il est incompréhensible que le Conseil fédéral refuse d'aider les entreprises et la population dans la situation actuelle.
Gerhard Pfister
Président Le Centre suisse, Conseiller national (ZG)

Personne de contact

Engage-toi