Notre site web n'est pas optimisé pour la version de votre navigateur.

Voir la page de toute façon
Toggle Grid

Pour la cohésion, contre la division

Le président du parti, Gerhard Pfister, a rappelé à l’assemblée des délégués d’aujourd’hui que le succès de la Suisse repose sur la cohésion et la solidarité. Actuellement, les partis gouvernementaux risquent de diviser notre société avec leurs polémiques irresponsables. C’est pourquoi la Suisse a plus que jamais besoin d’un centre politique fort.

« Le succès de la Suisse repose sur la cohésion de la société, sur le fédéralisme et la diversité : intégration plutôt qu’exclusion ; respect des minorités plutôt que domination de la majorité. Et c’est précisément ce que seul notre parti est capable de susciter en Suisse. Ce pourquoi notre parti s’engage. Pour la cohésion, contre la division », a déclaré le président du parti Gerhard Pfister dans son discours. « Alors que, pour se profiler, d’autres partis tentent d’attiser les divisions sociales par la polémique et l’indignation, notre mission historique est d’unir ces antagonismes. Pour nous, la politique est synonyme d’engagement et de responsabilité, et non d’indignation et de polémique. »

Recommandations de vote pour les scrutins des 26 septembre et 28 novembre

Par ailleurs, les recommandations de vote pour les votations populaires du 26 septembre 2021 et du 28 novembre 2021 ont été au cœur des débats de l’assemblée des délégués. Les délégués refusent clairement l’initiative 99 % des Jeunes socialistes, qui vise à imposer plus fortement les revenus du capital. Le mariage pour tous est soutenu par une claire majorité des délégués. Les deux projets seront soumis au vote à la fin du mois de septembre.

En ce qui concerne la votation populaire du 28 novembre 2021, les délégués décident la liberté de vote concernant l’initiative populaire « Pour des soins infirmiers forts ». Les délégués rejettent l’initiative sur la justice, qui demande que les juges du Tribunal fédéral soient désignés par tirage au sort, à une large majorité. En revanche, les délégués se prononcent clairement en faveur de la loi révisée sur le Covid-19 et rejettent sans équivoque le référendum contre celle-ci.

Personne de contact

Engage-toi

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience utilisateur.

Accepter