Unsere Website ist nicht für deine Browserversion optimiert.

Seite trotzdem ansehen
Toggle Grid

La solution du consentement présumé au sens large est une voie praticable 

Le Conseil national débat ce jour de l’initiative « Pour sauver des vies en favorisant le don d’organes ». Le Centre partage sur le fond le souci de l’initiative populaire, mais il la rejette. Il serait souhaitable de disposer de plus d’organes à transplanter. Le Centre est cependant aussi de l’avis que la décision de faire don de l’un de ses organes est une décision hautement personnelle. De ce fait, introduire le principe du consentement présumé au sens étroit comme le prévoit l’initiative constitue, aux yeux du Centre, une trop grave atteinte aux droits de la personnalité. Dans ces conditions, l’introduction du principe du consentement présumé au sens large, en associant les proches, représente pour le Centre une voie praticable.

Le Centre partage sur le fond le souci de l’initiative populaire, mais il la rejette, tout comme le Conseil fédéral. Nous avons besoin de plus de dons d’organe, car en Suisse, de nombreuses personnes sont dans l’attente d’un organe salvateur

La dignité et la volonté de la personne décédée doivent cependant primer.

De ce fait, introduire le principe du consentement présumé au sens étroit comme le prévoit l’initiative constitue, aux yeux du Centre, une trop grave atteinte aux droits de la personnalité. « En outre, le projet de l’initiative populaire n’accorde que trop peu de place aux proches, raison pour laquelle celle-ci doit être rejetée », poursuit Roduit.

Dans ces conditions, l’introduction du principe du consentement présumé au sens large, en associant les proches, comme le Centre l’avait déjà revendiqué lors de la consultation, représente pour le Centre une voie praticable. Les proches pourront ainsi à l’avenir également s’opposer à un don d’organe si cela correspond à la volonté de la personne décédée. C’est pourquoi le Centre soutient le contre-projet indirect du Conseil fédéral à l’initiative sur le don d’organes.

Engage-toi

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience utilisateur.

Accepter