Unsere Website ist nicht für deine Browserversion optimiert.

Seite trotzdem ansehen

Crise énergétique – C’est encore insuffisant!

24 août 2022 – Dans la perspective d’une éventuelle crise énergétique cet hiver, il s’agit de prendre dès maintenant des mesures efficaces et à temps. Outre les pannes de courant et la pénurie de gaz, une explosion des prix de l’énergie menace. Le Centre salue les plans du Conseil fédéral. Il s’agit d’appeler la population à gérer les ressources énergétiques de manière responsable et à se préparer à des situations d’urgence. Face à la hausse des prix de l’énergie, il est toutefois essentiel pour le Centre de protéger le pouvoir d’achat de la population. 

Une pesée d’intérêts entre la protection de l’environnement et la sécurité de l’approvisionnement est malheureusement nécessaire

Si la situation l’exige vraiment, Le Centre soutient des mesures temporaires. Il est donc juste que le Conseil fédéral se prépare à augmenter les réserves hydroélectriques en cas d’urgence ou à envisager la mise en service de centrales de réserve au gaz ou au pétrole. Le Centre demande d’envisager également une éventuelle réduction des débits résiduels afin de surmonter les pénuries à court terme. « La réduction des débits résiduels aurait l’avantage de pouvoir être mise en œuvre sans coûts supplémentaires et dans un délai très court », explique la Conseillère nationale, Christine Bulliard-Marbach.

La réduction des débits résiduels aurait l'avantage de pouvoir être mise en œuvre sans coûts supplémentaires et dans un délai très court
Christine Bulliard-Marbach
Conseillère nationale (FR)

Soutenir immédiatement le pouvoir d’achat de la population

« Compte tenu de la hausse des prix des denrées alimentaires ou d’autres biens de consommation courante, de l’augmentation attendue des primes d’assurance maladie et de l’évolution des prix de l’énergie, il est urgent que le Conseil fédéral prenne immédiatement des mesures pour atténuer la perte effective de pouvoir d’achat pour la population », déclare le Conseiller national et président du groupe parlementaire, Philipp Matthias Bregy. Le Centre a déposé deux motions à cet effet, pour une compensation immédiate du renchérissement pour les rentes et une augmentation de 30% de la contribution fédérale aux réductions de primes. Il convient également de garder un œil sur la situation de nombreuses entreprises qui s’approvisionnent en énergie sur le marché libre. Du point de vue du Centre, un programme de crédit sur le modèle des crédits Covid pourrait apporter une solution à court terme.

Compte tenu de la hausse des prix des denrées alimentaires ou d'autres biens de consommation courante, de l'augmentation attendue des primes d'assurance maladie et de l'évolution des prix de l'énergie, il est urgent que le Conseil fédéral prenne immédiatement des mesures pour atténuer la perte effective de pouvoir d'achat pour la population
Philipp Matthias Bregy
Membre de la présidence du parti, Conseiller national (VS), Président du Groupe Le Centre au Conseil National

La stratégie énergétique 2050 est importante et juste – surtout maintenant

Le Centre soutient la stratégie énergétique 2050. « La pénurie d’électricité qui menace n’est pas la cause la stratégie énergétique 2050, comme l’affirme à tort l’UDC, mais la conséquence de la guerre en Ukraine. Nous devons réduire nos dépendances dans l’approvisionnement énergétique », déclare le Vice président du Centre et Conseiller aux Etats Charles Juillard.  La construction de nouvelles centrales nucléaires ne résout pas le problème de la sécurité d’approvisionnement, mais retarde et empêche au contraire de trouver des solutions réalistes et pragmatiques mettant l’accent sur les énergies renouvelables indigènes. « Nous avons besoin d’une approche pragmatique qui met l’accent sur les énergies renouvelables indigènes. Des procédures d’autorisation simplifiées et raccourcies sont  également nécessaires pour pouvoir mettre en œuvre rapidement les projets correspondants », souligne le Conseiller national Sidney Kamerzin, qui a par ailleurs déposé une initiative parlementaire visant à accélérer la construction d’infrastructures de production d’énergie renouvelable.  Le Centre a également déposé plusieurs interventions à ce sujet, en mettant l’accent sur les technologies de stockage décentralisées, l’introduction généralisée des smartgrids ainsi qu’une révision du scénario de référence.  Par ailleurs, des mesures incitatives limitées dans le temps pourraient être envisagées à moyen terme pour réussir le tournant énergétique.

La pénurie d'électricité qui menace n'est pas la cause la stratégie énergétique 2050, comme l'affirme à tort l'UDC, mais la conséquence de la guerre en Ukraine. Nous devons réduire nos dépendances dans l'approvisionnement énergétique
Charles Juillard
Vice-président Le Centre Suisse, Conseiller aux États (JU)
Nous avons besoin d’une approche pragmatique qui met l'accent sur les énergies renouvelables indigènes. Des procédures d'autorisation simplifiées et raccourcies sont également nécessaires pour pouvoir mettre en œuvre rapidement les projets correspondants
Sidney-Hervé Kamerzin
Conseiller national (VS)

Engage-toi