Unsere Website ist nicht für deine Browserversion optimiert.

Seite trotzdem ansehen
Toggle Grid

Le Centre a réélu la présidence du parti

Les élections de renouvellement de la présidence du parti Le Centre Suisse ont eu lieu ce jour à l’occasion de l’assemblée des délégués du Centre Suisse. Outre Gerhard Pfister à la fonction de président du parti, six nouveaux membres ont été élus à la présidence du parti, qui compte douze membres. D’autre part, les déléguées et délégués ont approuvé la décision de principe de lancer deux initiatives populaires pour abolir la pénalisation du mariage.

Dans son discours, Gerhard Pfister a remercié les déléguées et délégués pour leur soutien et pour la confiance témoignée à son égard.

Je me réjouis, en tant que président du Centre Suisse, de poursuivre avec vous tous et toutes le renouveau de notre parti. La Suisse a aujourd’hui comme jamais auparavant besoin d’un centre fort. Nous sommes en effet celles et ceux qui assurent la cohésion de notre pays. Avec liberté, solidarité et responsabilité. Je ferai tout mon possible pour le garantir.

Élections de renouvellement de la présidence du parti

Avec Gerhard Pfister à la fonction de président, la présidence du parti réélue compte désormais douze membres. Outre le vice-président sortant Charles Juillard (JU), Jan Gnägi (BE) et Yvonne Bürgin (ZH) complètent désormais la vice-présidence.  Les six autres sièges sont occupés par les sortants Marianne Binder (AG) et Tino Schneider (GR) ainsi que par les nouveaux élus Sarah Bünter (SG), Vincent Maitre (GE), Marie-France Roth-Pasquier (FR) et Karin Stadelmann (LU). Le président de groupe Philipp Matthias Bregy (VS) et le chef de groupe au Conseil des États, Pirmin Bischof (SO) siègent d’office à la présidence du parti. Le Centre présente à toutes et à tous ses sincères félicitations pour cette élection et se réjouit de la collaboration à venir.

Ida Glanzmann (vice-présidente), Martin Candinas, Stefan Müller-Altermatt, Elisabeth Schneider-Schneiter et Anne Seydoux ont quitté la présidence du parti. Le Centre remercie toutes les personnes ayant fourni un travail admirable et fait preuve d’un engagement sans faille en faveur du parti.

Abolition de la pénalisation du mariage : décision de principe de lancer deux initiatives populaires

Le Centre s’engage depuis longtemps pour l’abolition de la pénalisation du mariage : en 1984 déjà, le Tribunal fédéral avait arrêté que la discrimination fiscale des couples mariés et enregistrés par rapport aux couples en concubinage était contraire à la Constitution fédérale. Les couples mariés et enregistrés sont également victimes de discrimination par rapport aux personnes non mariées en ce qui concerne l’AVS. En effet, alors que les personnes non mariées perçoivent une double rente AVS, les couples mariés et les couples en partenariat enregistré ne bénéficient que de 150 % au plus de la rente maximale. Cette pénalisation du mariage est discriminatoire et doit enfin être corrigée. Les déléguées et délégués du Centre Suisse ont donc pris aujourd’hui la décision de principe de lancer deux initiatives populaires pour abolir la pénalisation du mariage, tant sur le plan fiscal que celui de l’AVS.

Engage-toi

Wir nutzen Cookies für ein besseres Nutzererlebnis.

Akzeptieren